Dans l’univers du développement personnel et des thérapies brèves, on parle souvent de « nettoyage » et de « libération ».

Ces deux mots, ne font plus partie de mon espace, et ne font plus partie de l’espace de nombreuses personnes.

En effet, que ce soit en physique classique ou en physique Quantique, l’adage est

« rien ne se créé, rien ne se perd, tout se transforme ».

Si vous allez un peu plus en profondeur, « nettoyer une maison », signifie juste que vous avez ramassé la poussière et que vous l’avez mise à l’extérieur. Vous n’avez pas « nettoyé », vous avez transformé l’espace. En Communication Quantique® nous avons accès à de nombreuses informations. Les gens expliquent notamment pourquoi ils se sont créé des histoires : pour développer un sens d’adaptation, pour aller expérimenter un point précis et le dépasser.

Ce que vous avez créé, vous pouvez le créer différemment.

Ainsi, si vous avez choisi de vous souvenir plus particulièrement d’une histoire avec votre mère, avec votre père, dans votre petite enfance, demandez-vous plutôt en quoi elle est utile aujourd’hui et quelle expérience vous choisissez d’apprendre ou de dépasser.

exemple de texte en Communication Quantique®

« Je remercie cette expérience avec elle qui m’a aidé à me rendre une femme forte et autonome. Je comprends maintenant que par son comportement elle m’a poussé à aller de l’avant. Alors entre nous ce n’est plus un problème, je choisis de voir en elle la femme qui m’a poussé à l’autonomie, je remercie la femme qui m’a amenée dans le cercle des femmes.Larguer une dernière amarre qui tient à ma mère : c’est fini ! oublier maintenant ce reste d’attache qui n’a plus lieu d’être. Elle est sur le dernier continent. Je ne peux plus la contacter et ne pas espérer autre chose. »

Vous voyez comme dans le texte ci-dessus il n’est pas question de revenir sur les histoires entre cette femme de 50 ans et sa mère ?? Elle est arrivé en séance avec ce thème de la mère castratrice qui avait besoin d’aide. Elle est repartie en ayant conscience de cette mère qui lui avait servi de prétexte pour devenir forte. Et qui sait si la mère n’en a pas fait un peu plus, justement pour la pousser dans ses retranchements?

En allant voir sa mère le soir et les jours d’après, elle n’en attendait plus rien, le passé n’avait plus d’ilmportance, mère et fille n’existaient que dans la relation de femme à femme.

Ceci s’appelle la TRANSMUTATION.

Alors, soit vous décidez de nettoyer le passé, ou alors de transformer la vision, l’image, le souvenir que vous avez du passé. Dans tous les cas il sera parcellaire : le contexte qui fait partie de l’histoire n’existe plus. Les souvenirs, quelqu’ils soient, sont subjectifs; Alors jouons de cette subjectivité.

Le processus de transformation/transmutation est quasi immédiat, alors que le processus de nettoyage, demande une étape de plus.

Si nous allons encore gratter dans les coins, le fait de mettre l’intention de « nettoyer » signifie que ce que j’ai vécu est sale… si je dis « sale » c’est donc un jugement. Comment s’en sortir si la base de mon nettoyage est un jugement ??? On tourne en rond.

« Transformer » est neutre et signifie juste qu’il y a eu un processus d’évolution.

Passons maintenant à la notion de « libération ».

Libérer signifie que je suis prisonnier. Que quelque chose ou quelqu’un m’empêche de me sortir de ma situation … Cela signifie que je demande à l’autre de me libérer. Dit autrement, c’est une histoire de dualité qui est en train de s’exprimer. Le prisonnier et la victime. Allons plus loin, au risque de vous faire bondir. Quand il y a un Persécuteur et une Victime, le Sauveur n’est pas loin … Alors qui dans l’histoire serait le Sauveur ??? l’Accompagnant ?

Au mieux, vous êtes à la fois le Persécuteur, la Victime et votre propre Sauveur, la Trinité réunit dans une sorte d’Unité.

Et maintenant, je vous propose de revoir votre histoire et de poser le mot « transformer ». Vous êtes le créateur de votre propre transformation, et tout est là.

C’est ainsi qu’aujourd’hui, il est plus simple pour certaines personnes de transformer et transmuter plutôt que de nettoyer et libérer.

Comment y arriver ??? Nous abordons cette notion particulièrement lors des ateliers de CQ Points et bien évidemment en séminaire de Communication Quantique®. Subtilité et finesse seront de mises 😉

2 Commentaires sur “Transformer/ transmuter plutôt que nettoyer/libérer

  1. Vincent says:

    Merci Agathe pour cet article .. je n avais pas conscience de cette dualité dans les mots …wouhaa !
    #gratitude #cocreonsensemble

  2. Marielle Dumez says:

    J’ai lu et relu ce texte. De jour en jour, ma vie se transforme et je deviens autonome et créatrice. La notion de «conscience de Soi» est dans chaque mot. Je relirai ce texte encore et encore. Merci

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.