infolettre mars 2018

La Communication Quantique® et l’enfant
L’enfant n’a pas de filtre, il est loin de nos limitations et de nos croyances. Mais il n’a pas les mots pour exprimer ce qui est essentiel pour vivre avec encore plus d’innocence.
La Communication Quantique® est un espace qui lui permet de poser des ressentis qui parfois ne lui appartiennent pas (transgénérationnel) ou bien exprimer un vécu dont l’entourage peut ne pas être conscient.
Cela fait maintenant 10 ans que je travaille auprès d’enfants en difficulté d’apprentissage et sans aucun doute ils m’ont amenée à la Communication Quantique® afin de leur permettre d’évoquer parfois les raisons, parfois les conséquences de leur situation.
J’ai appris auprès d’eux qu’une séance ne se déroule pas de la même façon.
Certains enfants n’ont pas de limite dans l’expression de leur mal-être et les mots employés peuvent être alors crus, vulgaires, dérangeants. Il n’est alors pas nécessaire de leur lire ces mots car l’important à ce moment-là c’est qu’ils aient été posés.
La Systémie Quantique® est un outil que j’affectionne particulièrement avec les enfants et les plus petits. Il rejoint le jeu et permet souvent de mettre en lumière une situation que l’on ne perçoit pas ou du moins, pas comme l’enfant la vit.
Les séances sont courtes, la libération qui se crée est rapide et souvent immédiate après la séance, sans que parfois on trouve qu’il ne se soit « passé » beaucoup de choses.
J’installe un vrai climat de confiance avec l’enfant qui, même s’il est petit, peut choisir si son parent doit rester ou non pendant la séance. Il peut également choisir si le texte sera partagé et si oui, en entier ou juste certains passages. Cette liberté est cruciale, elle replace l’enfant dans son pouvoir.
Ainsi, un de mes élèves exprimait combien ses difficultés lui permettait d’attirer l’attention sur lui et de prendre du temps à sa maman qui pendant ce temps ne pouvait pas s’occuper de son petit frère. Il n’a pas souhaité lire ce passage à sa maman, mais il a pris conscience qu’il pouvait choisir de devenir le « grand-frère » et de montrer l’exemple en acceptant de grandir et de prendre de la maturité.
Dans les quelques mois qui ont suivi le stage qu’il a fait avec moi, il a pu remédier à ses lacunes, et a commencé à enseigner à lire à son petit frère. Et comme il savait combien cela avait été difficile pour lui, il faisait preuve d’une patience exemplaire.
Avec la maman nous avons juste évoqué après la séance que son fils allait continuer à avoir besoin de toute son attention même s’il « grandissait » ainsi que de ses compliments. En lui disant cela, elle a fondu en larmes et est revenue à son propre vécu d’enfant, que nous avons pu poser en séance.
Toute la petite famille a repris un rythme beaucoup plus calme, avec moins de conflits et aujourd’hui ce petit garçon suit une scolarité normale.
Nous sommes des êtres pensants et communicants. Retenir les mots cristallise des douleurs qui perdurent dans notre corps. Libérer ces poids dès l’enfance permet de vivre son évolution plus légèrement et devenir de meilleurs adultes et parents.
Sophie,
sophie@communication-quantique.com
www.trikalogie.fr

 

pour lire l’info lettre en entier

Pour vous abonner à la newsletter/infolettre, c’est sur la page d’accueil que cela se passe, au milieu, vous pouvez enregistrer vos coordonnées.

Laisser un commentaire